Créer un site internet

JANVIER 2020

 

Maroc 500

Nous sommes rentrés en France du 8 décembre au 7 janvier, laissant notre véhicule à l’aéroport, plus de detail dans les « info pratique”.

Nous avons donc récupéré un visa de 3 mois.

JANVIER 2020 : ouah, qu’il fait beau ici!!!

Grand soleil et ciel bleu. Les amandiers sont déjà en fleurs.

Maroc 501 1

On comprend pourquoi il y a autant de touristes. La végétation est plus lumineuse qu’en décembre et le blé verdit les petites parcelles cultivées. Il fait très bon en journée, nuit fraiche.

 

Agadir : à faire en incontournable :

•         La corniche, tres belle plage d’Agadir, tres surveillée,et tres propre! Tres rare au Maroc. Resto pas cher (menu a partir de 5€) face a la mer, au nord de la corniche(juste avant la marina d’Agadir). Nous nous étions garé a l’opposé (30.395778, -9.597012. Tranquille, 2dh la journée). 

Maroc 501 2

•         Le souk El Had, tres varié, intéressant. En rénovation, les portes vont être splendides, les murs crénelés restaurés. Tu trouves tout produit dérivé de l’argan et du miel à gogo. Prix tres correct. petits restos de tajine dans le souk légumes à 20dh(2€). Un peu plus haut marché aux poissons. Fermé le lundi.

•         Un tour dans les quartiers résidentiels pour apercevoir les superbes propriétés.

 

La ville est très surveillée, un nombre impressionnant de policiers. Comme ailleurs, ils laissent le touriste tranquille.attention tout de même aux zones limitées à 20km. Il ne faut pas tout de même jouer la provoc!!!

 

Partout des travaux, constructions d’immeubles en quantité, c’est impressionnant. On se demande qui investit ici? Beaucoup de bâtiments finis nous semble vide alors pourquoi en construire plein d’autres. Ce sont vraiment les rois du parpaing.

Nous tournons un peu en rond (qques jours....) car nous cherchons un tôlier capable de nous faire des coffres à l’arrière de l’iveco pour y ranger des outils d’eric, chaises et table d’extérieur qui se trouve actuellement dans la cellule. Nous cherchons depuis début décembre et comme ici les camping-cars sont très nombreux, nous rendons visite au camping international. 

Maroc 502 1

où nous récupérons plusieurs adresses.

Bref les coffres ne se trouveront plus sous l’iveco mais à l’arrière. Cela ne sera pas simple. On Croyait avoir affaire à un professionnel mais il s’avère que nous devons trouver les solutions pour les fermetures, l’étanchéité, la pose des coffres. Petite prise de tête....mais on a gardé notre calme ! On savait que nous prenions des risques, ici ils disent qu’ils savent tout faire.

Nous avons eu affaire à un bon carrossier peintre mais à l’évidence, il n’avait jamais réalisé de coffres. Nous avons servi de cobaye. Une photo? Et bien non, ce n’est pas un trophée!

 

Nous rencontrons des voyageurs avec qui nous passons du bon temps.

Maroc 502 2

Je ne peux pas ne pas parler du tri d’Agadir, ville très touristique et propre. Contraste de modernité! 

Maroc 503

A 10kms au nord d’Agadir, les sources d’eau chaude naturelle « Ain Skhuna" aux propriétés bienfaisantes, bien sur. Peu connues des touristes mais bien connus des locaux, donc éviter le week end.tres sympa mais aussi lieu de pique nique, donc évidemment des poubelles.....eau 40°. Gratuit. On peut y dormir la nuit contre une petite rémunération (10 dh). 

Maroc 504

Pour s’y rendre, Prendre route au nord de l’hopital, contourner Tildi, c’est à Tagadirt.

BIVOUAC DIFFICILE COMME AU BORD DE LA MER. pas impossible mais tu peux te faire virer à n’importe quelle heure. Et oui, cela nous est bien sur arrivé, à 2h du matin....pas sympa.

Pour la ville d'Agadir, nous avons pu dormi plusieurs nuits pas loin du Marjane vers les villas en construction sur terrain vague (et ses poubelles) ou près des villas (voir avec gardien).

 

VALLEE DU PARADIS : les environs sont tres agréables, la vallée très touristique. Belle oasis au bord d’un oued malheureusement presque sec.

Nous y arrivons par le sud par la P1001 où tu longes l’oued « Ankrim « plutôt asséché. Tres jolie route encaissée. Donc l’hiver, souvent à l’ombre.

Maroc 505

On ne s’arrête pas au parking de la randonnée mais allons nous garer plus haut. Bivouac super tranquille à 3kms plus haut sur la route archi tranquille(-5vehicules en 24h) sur la route 113, route de contournement vers aourir, agadir.

Nous ne retournons pas vers Immouzer, voir plus haut dans notre recit avant notre retour en France pour les fetes de fin d’année.

Encore une fois, nous profitons des canaux d’irrigation pour nettoyer le linge

Maroc 507 4

Maroc 507 3

Eric essaie de comprendre les panneaux de direction, a priori, c’est éreintant de confronter l’écriture arabe, berbère et française.

Maroc 507 1   Maroc 507 2

AUX VOLEURS : j’ai pour mauvaise habitude de laisser mes chaussures au bas de l’escalier de l’iveco et il fallait bien que cela arrive un jour!

à coté de la plage d’Anza, je redescends et là, plus de chaussures.....je l’ai mauvaise car il s’agit de mes sandales de marche.

 

Nous quittons Agadir vers le sud (Tafraout)

Rien à voir sur les 30er kms, plaine venteuse couverte de bâches pour le maraîchage .Très grand marché le lundi toute la journée à Biougra. La ville aussi mérite un arrêt avec ses souks couverts.

Dans cette région beaucoup de vestiges d’agadir (ne pas confondre avec la ville Agadir), greniers fortifiés dont certains datent de plus de 750 ans.

Maroc 507 5

Aujourd’hui des villages s’unissent pour conserver ce patrimoine des berbères du sud qui ont résisté aux intempéries.

Auparavant, la région devait être beaucoup plus arrosée et malgré la terre caillouteuse, toute cette région vallonnée était cultivée en petites parcelles en terrasses.

 

D’ou ces nombreux greniers fortifiés où les habitants stockaient leurs récoltes,les bijoux, papiers officiels dans des cylindres de bois .

Maroc 512 4

Chaque case est fermée au minimum d’un cadenas.

 

Ils sont tous construits sur le même principe : une enceinte de plusieurs mètres de haut, une ou plusieurs tours de gués, à l’interieur de cette enceinte, parfois une mosquée, une prison, quelques maisons d’artisans, puis une deuxième enceinte où se trouvent les cases.

Les voleurs devaient être nombreux!!!!

Suivant l’importance dans cette enceinte tu trouves une ou plusieurs allées de cases allant jusqu’à 5 étages.

Infos voyageurs : Arrêt a l’agadir Ikounka puis au plus connu : l’Agadir Imchguiguilne.

Il a été restauré dernièrement. Visite par un gardien, nous lui donnons 10 dh.

Au réservoir du barrage Ahl’Souss, nous revenons sur nos pas pour prendre à Ait Baha la P1011 vers l’est pour rejoindre l’agadir Imazène, mais pas de clé!!

Du village Adouz, nous partons à pied pour rejoindre l’agadir Inoumar.

Maroc 511 1

Maroc 512 1

 

Très beau panorama, 2,5km dans les cailloux. Nous serons récompensés, le gardien est là à nous attendre. Cela sert à quelque chose le téléphone arabe! Bonne visite avec en prime un thé à la menthe accompagné d’huile d’argan, d’amlou et d’un mélange d’amandes, de sucre et d’épices. Délicieux. Nous lui donnons 30dh et il parait satisfait.

Maroc 512 2

Maroc 512 3

Il parait que c’est le plus grand avec ces 576 cases.

Nous continuons par l’oued Oussaka, paysage plus désertique, superbe route goudronnée. De nombreux trous dans les roches ont servi d’habitations et de bergeries.

 

Quelques rencontres dont des nomades

Maroc 509Maroc 509 3

Maroc 509 2

Maroc 510 1

Le long de la route :

 

Dans cette région de l’anti atlas, les femmes ont des tissus noirs brodés.

Maroc 514 1

Maroc 519 2

Maroc 519 1

Pas mal le contraste entre le portable à l'oreille et la bouteille de gaz dans le dos!

La route 1723 pour Agadir Ourhain est moins jolie malgré quelques amandiers en fleurs . En pleine floraison cela doit être superbe, si floraison est car cela nous parait bien sec....

Ait Ourhain a gardé son cachet, village de pierres.

Maroc 515 1 Maroc 515 2

Nous ne visitons pas l’intérieur de l’agadir, il pleut. Dommage car il parait que l’on voit les greniers par le haut.

Des greniers fortifiés, il y en a partout.

Maroc 516 2

Maroc 516 3 1

Maroc 517 1

L'arrivée sur Tafraout :

Maroc 517 3

Maroc 517 2 1

Nous arrivons sur Tafraout, 1000m, réputée pour ses rochers aux formes surprenantes. Elle est entourée d’une superbe barrière de grès et de granite rose.

Maroc 518 1 1

Maroc 518 2

Maroc 518 3

L'architecture des constructions est plus travaillée dans cette région. Même les nouvelles constructions respectent un style. Les façades sont également peintes, nous voyons 

moins de constructions en parpaing brutes.

Nous avons du mal à voir les villages de la même couleur que la roche. Tous les villages sont construits à flan du djebel pour profiter au maximum du soleil.

La route est superbe le long de la vallée des Ammeln. Les couleurs au lever et au coucher du soleil explosent sur ces monts de 2400m.

De Ammelne, aller vers la maison traditionnelle, très belle vue sur les habitations accrochées à la montagne.

On peut imaginer une tête de lion :

Maroc 522 1

A cette saison, des que le soleil se cache, il fait froid. La gelée n’est pas loin....(fin janvier), mais cela ne fait pas fuir les camping-cars, très nombreux, la aussi.

Maroc 520 1

Certains viennent même en bus.....un retraité seul!!! peut-etre prévoit-il héberger un harem?

Maroc 520 2

De belles balades :

Maroc 521 1

de beaux bivouacs :

Maroc 521

Obélix a oublié un menhir :

Maroc 521 2

Un cimetière : ici les pompes funèbres ne font pas fortune!

P12200428 5

Nous sommes surpris de les voir encore fabriquer de l'huile d'olive à cette époque. Nous y avons gouté....peut-être que notre rhume altère nos papilles gustatives...

Maroc 522 4

les olives nous paraissent bien sèches.

Maroc 522 3

 

Comme il fait frais à Tafraout, nous filons sur la côte où il fait super beau. Nous reviendrons dans une quinzaine de jours et nous rajouterons desphotos et commentaires sur les gorges de Aît Mansour.

 

×