Créer un site internet

INFO VOYAGEURS ALASKA

Carte routiere alaska

 

En 1 mois, nous aurons fait 3880kms.

 

FICHIER BIVOUAC A TELECHARGER Bivouac alaskaBivouac alaska (2.49 Mo)

 

CLIMAT : au mois d’aout, il pleut déjà pas mal.

 

ASSURANCE :  Voir états-unis

 

VISA – DOUANE :  Cela n’a jamais été aussi rapide. Un coup de tampon, pas de fouille. A la sortie, idem

 

Carte routiere : des visitors centers

Carburant :  dans la même ville, les prix diffèrent, contrairement à ce que nous avons vu aux states. Parfois, si vous réglez en liquide, le carburant est moins cher (cela n’est pas toujours indiqué, demandez à la caisse).

Valdez 3$ le galon, Anchorage 2,33$ le galon, Eagle river 2.2$ le galon et à Tok 2.7$ en espece ou par carte. A la station Tesoro (N 63°20.317’- O143°00.510’), on peut faire le plein d’eau et laver son véhicule au karcher gratuitement. Plein de gaz également.

 

Eau          : parfois aux stations services, souvent des pompes aux entrées des camgrounds, parfois le tuyau s’adapte.

Gaz           : ils ont refusé de remplir notre bouteille américaine, trop vieille à leur dire, alors que nous venons de l’acheter !!! Parfois, ils sont plus que tatillons ces américains. On réussira à Tok (voir info carburant)

Laverie : pas utilisé.

 

Alimentation : Walmart, Safeway, Fred Meyer dans les villes les plus importantes, à un prix un peu supérieur aux states. Dans les villages, cela peut-être beaucoup plus cher. Péninsule de Kenaï : Des supermarchés Walmart ou (et) Safeway ou Fred Meyer dans tous les grands villages (Seward, Soldotna, Kenaï et Homer). Beaucoup de baies et de champignons, nous en mangerons beaucoup et on fera même des confitures.

 

Wifi-Téléphone : dans les visitors centers, grands magasins et le mieux les bibliothèques (library)                         

Parcs nationaux : Pour Denaly le pass.

NOUS CONSEILLONS L'APPLICATION MAPS.ME qui nous permet de sortir des sentiers battus.

Visitors centers : intéressant pour leurs expositions et la connexion wifi, mais leurs doc. sont remplies de pub. Donc  il est nécessaire d’avoir de la documentation personnelle sur les lieux précis à voir, les randonnées.

Aurores boréales : http://www.gi.alaska.edu/

 

Bivouacs :  facile sauf dans la péninsule de Kenai

 

Climat :  très changeant. Pour nous, très pluvieux en Aout. Il nous a fallu à plusieurs reprises attendre plusieurs jours avant de faire une route panoramique car sinon tu ne vois rien des montagnes, des glaciers, des chutes d’eau. Temps plus ensoleillé en juin, juillet. A partir du 20 aout, nous aurons des couleurs magnifiques d’automne.

 

Moustique : peu, ils fuient la pluie.

 

Etat des routes : correctes dans l’ensemble. L’entretien des routes doit leur couter très cher, des travaux un peu partout.

 

Nous conseillons les sites suivants : www.exploracy.fr (beaucoup de renseignements utiles

            http://lagrandemigration.blogspot.com/ 

www.autempspournous.com

 www.alaskawilds.me

 

A cause du temps, nous avons dû annuler plein de randonnée, des routes à prendre car nous avons dû souvent attendre une éclaircie.

 

TOP OF THE WORD :   piste sur les crêtes, paysages agréables

 

TAYLOR HIGHWAY :   rien d’extraordinaire, quelques mares au loin avec caribous, observation jumelle

CHICKEN : une pause agréable, suivant le temps….

 

TRANS-ALASKA   ROUTE 4(richardson hway) :

COPPER CENTER : très beau visitor center avec internet.

RTE EDGERTON HIGHWAY : assez joli, beaucoup de lacs, rivière après Chitina. Magnifique vue sur la Tonsina river avec des roues à saumon en activité en aout. Belles montagnes et deux ponts magiques.

Plusieurs courtes randonnées vers lacs.

WRANGELL-ST ELIAS NATIONAL PARK  -MC CARTHY : ici, c’est un peu l’arnaque. Il y a deux ponts, mais tu n’as pas le droit de les emprunter. Si tu ne vas pas à pied, (5 miles pour rejoindre Kennicott et sa mine, puis 2 miles pour la mine), tu paies 5 dollars l’aller de la navette.

Avant le minuscule visitor center, tu as une piste (du même coté), tu l’as prends (c’est mal indiqué, juste un petit panneau) et environ 50 mns après, tu as une vue sur le glacier au loin au niveau d’une mare d’eau alimentée par la fonte où les reflets sont superbes. Impossible d’aller plus loin (pour nous).

Le musée de Mc Carthy retrace bien l’historique de Kennicott.

Tu y accèdes aussi par la road Nabesna.

 

WORTHINGTON GLACIER : Au pied de la « trans-alaska ». Vaut un arrêt.

 

VALDEZ   :  Nous avons eu en 4 jours, deux heures d’éclaircie ! Magnifique position entourée de montagnes avec dans ces flans des coulées de glacier, mais, Valdez a 30 jours d’ensoleillement par an !

Grandiose mais éphémère.

Nous prenons malgré le temps une sortie avec « lu-lu belle », pour admirer le Columbia glacier. 125 dollars par carte, ou 120 en liquide, toute taxe comprise, sans repas. Superbe prestation (ils vous emmènent au pied de glacier, en slalomant les icebergs) , beau bateau à l’intérieur cosy, mais le propriétaire-capitaine (très gentil) est un infatigable bavard et on en a plein les oreilles. ON A ADORE.

-Nous bivouaquons au parking Homestead trail. A 500m, une rivière pleine de saumons en aout et nous avons pu admirer des ours. Bien sur, il faut être patient car ils viennent manger suivant leur appétit.

-Beau port

-Prendre la Dayville road (près du cimetière), pour voir des milliers de saumons et la « hatchery »

 

GLENN HWY – ROUTE 1

 

Superbe, à faire par temps dégagé.

Attention, très peu d’indication sur cette route, et pas de parking aménagé pour voir les glaciers, là, où on les voit le mieux. Donc s’arrêter sans attendre le parking.

Au Mile 121, belle vue de glacier Talzina (N61°50.795’-O147°21.046’)

Entre Mile 104 et 105, belle vue de glacier mais pas de parking

Au Mile 102 , route pour le glacier Matanuska, mais après 800m de piste, barrière et péage de 25 dollars (nous n’avons pas fait). Parking au mile 101.

 

ANCHORAGE :  ville, où tu trouves de tout. Seaplane base au lake hood. De la pointe Woronzof à Kincaid park (le plus à l’ouest de la ville), nous avons suivi la randonnée, mais très peu de point de vue sur la « cook inlet ».

 

 

PENINSULE KENAI

 

Enormément de circulation, on se croirait à un départ de vacances en France. Les paysages sont superbes, mais pour tout arrêt au début de la péninsule, prévoir des boules quièss. Quel dommage ! On appréciera la nature dès qu’on s’éloigne de l’axe routier principal.

 

Girdwood :  mignonne station de sport d’hivers, avec plusieurs randonnées dont la célèbre « crow creek ». Les 4 premiers miles sont  très agréables, mais ça grimpe.

Portage : au pied du tunnel de Whittier, qui est payant dans ce sens (11$), temps exécrable, le visitor center ressemble à un block aus, plusieurs randonnés, dont  le Burn glacier.

La route est superbe (encore une fois, si le temps nous permet de voir) malgré la circulation.

 Cooper Landing : après l’école, library pour internet. Quelques kms après, accès à la « russian river ». Nous laissons notre véhicule sur un parking (sans panneau) N 60°28.958’-O 1469°56.553’ car sinon péage de 11$ ou paiement du campground. +3h A/R pour aller jusqu’à la cascade où l’on voit les saumons sauter. On nous dit qu’il n’y a pas d’ours.

Soldotna : le visitor center

Ninilchik : un vrai petit village russe.

Anchor Point : haut lieu de pêche avec aigle à tête blanche. La mise à l’eau des bateaux est à voir . N59°46.411’ – O 151°52.040’

Homer : superbe panorama si temps dégagé, et enfin des vues sur l’océan. Faire la Old East Road End pour une vue excellente (N59°44.825’- O 151°14.136’). wifi exceptionnelle  au visitor center. Visite de "Island and Ocean Visitor Center" à l'entrée de la ville. Aller au port sur la spit road. Stationnement gratuit 7 jours.

Seward : magnifique trail de plus de 8 miles pour arriver au dessus de l’Exit Glacier. Nous y verrons plusieurs chèvres blanches.

Au dela de Seward, piste pour Lowell point qui longe la baie (juste un emplacement de bivouac, voir point).

 

ROUTE 3

 

PALMER : mignonne petite ville, visitor center, avec jardins de légumes à côté .

HATCHER PASS : très joli, beaucoup de baies. Mais nous aurons encore beaucoup de pluie. Faire une balade pour se rendre compte des différentes mousses.

Nous zappons ensuite Talkeetna, la vue du Mont Denali de la route de Petersville car il pleut énormément, on ne voit rien et ils annoncent cela encore pendant 4 jours. On se dit qu’on attendra au PN Denali la moindre éclaircie !

-Denali National Park (DNP): Le pass annuel des "National Park" Usa est valable. Aller directement au "Wilderness Access Center" pour toute réservation, bus, camping.

Fonctionnement du DNP : Une seule piste de 90 miles traverse le parc, mais seuls les 15 premiers miles sont accessibles en voiture particulière, ensuite il faut prendre le vélo(bof, on déconseille) ou un "round trip" (tour) en bus (vert) qui vont plus ou moins loin (prendre une place côté gauche). Durée de 6h30 à 12 h.

Le chauffeur de bus s’arrête sur demande si vous voyez des animaux à l’aller. Au retour, le chauffeur est plus retissant. Il faut savoir que certains chauffeurs vous font profiter d’explications sur tout le trajet (les Américains adorent).

En voiture, trajet jusqu’à Savage River où le panorama n’a rien d’exceptionnelle, mais vous pouvez voir des animaux. Nous en verrons sur cette portion à l’aller comme au retour.

 Nous prenons le bus jusqu’à Eielson (Vue sur la chaine de montagne et le Denali) pour 34 $ Us/per. 8h A/R pour 66 miles.  Sur le trajet, on peut descendre n'importe où, faire une balade et reprendre un bus plus tard.

Les randonnés au pied du visitor center à l’entrée n’ont rien d’exceptionnelles.

 A Eielson, nous prendrons un autre bus que celui de l’aller pour profiter du panorama. Nous ferons une halte au retour à « Savage River » pour une petite randonnée. Dans le Denali, vous pouvez randonnée où vous voulez, est-ce la raison de si peu de sentier balisé ?. Mais il n’est pas du tout facile de marcher si aucune trace n’est  faite.

Le panorama est grandiose, nous avons adoré. Coté faune, c’est un coup de chance. Nous verrons à 6 reprises des caribous, à 2 reprises des grizzlis, des mooses, des  lagopèdes des saules, des moutons de dall d’assez loin.

 

DENALI YWY : 200  kms de pistes, et 200 kms de paysages grandioses, à faire que par beau temps. De plus, fin aout, les couleurs sont exceptionnelles. Pas de faune,  la chasse est ouverte et les chasseurs adorent ce coin, et les animaux ont du se retrancher dans les hauteurs.

 

×