SUD OUEST - Avril Mai 2016

10/04/2016  Nous voici aux Etats Unis. Des voyageurs nous avaient fait douter car nous avions un visa en court pour les Etats Unis(du fait d’une halte de 48h à notre retour de janvier), et ils nous annonçaient des problèmes. Rien de tout ça, tout se passe pour le mieux.

Nous obtenons notre visa pour 6 mois, une petite fouille pour la forme (ouf pour nos petits trésors bien cachés). Oui, oui, incorrigible !

Il pleuviote, nous avons froid 12°.

 

Cal2

Tout de suite les paysages sont superbes mais pas de marche par ce temps. Nous mettions notre bonnet déjà au Mexique à 15°, alors on fait les frileux. Cleveland N.F réserve de nombreux sentiers dans un paysage alpin. Le contraste est grand quelques kms plus loin….

On file sur le désert « ANZA BORREGO ». C’est un state park, donc normalement payant. Mais pour bien commencer, on ne s’enregistre pas. C’est tout simplement des paysages Grandioses, dès le premier jour.

Cal3 3

Bon on fait l’impasse sur les panneaux  « interdiction » qui vont certainement nous gonflés. On vous réserve ces panneaux pour un peu plus tard. Pour le moment, nous en faisons la collection !

Cal4 1

Pumpkin Patch.(desert et pierre ronde)

Cal4 2

Tout est bien indiqué même sur les pistes, cela nous change. Avec une bonne cartographie (donnée par Pauline et Yann), nous pouvons nous permettre de nous égarer dans le désert.

Le soleil manque un peu, mais c’est vraiment génial.

Cal4 3

Cal4 4

Cal4

Tule wash

 

JOSHUA TREE P.N est particulièrement intéressant  pour sa flore

Cal5

Mais aussi pour les rencontres 

Cal6 5

Cal6 6

Cal6 4

Cal6 3

Cal6 1

ET EN PLUS GENTIL

Cal6 2

il n’est peut-être pas trop prudent de partir marcher en sandale. Les américains, eux, sont super équipés. On a souvent l’impression qu’ils partent pour plusieurs jours !!!! très gentils, ils viennent souvent à l’encontre de l’Iveco (et non de nous)mais cela devient vite énervant. On veut rester facile de contact mais du coup pour éviter tout énervement, nous nous mettons le plus possible à l’écart.

Cal5 5

Cal5 3

Cal5 2

Cal5 4

Cal5 1 roches aux formes bizarres

 

Coté visite: nous tirons notre chapeau aux États-Unis. Les parcs sont plein d’indications utiles, les visitors center mettent à disposition wifi, eau, documentations hébergements, sentiers, film sur la vie du parc, cartes de randonnée, livres sur faune et flore. Les offices du tourisme sont généralement performants.

Coté Bivouac : on nous avait dit qu’on serait bien obligé d’aller dans les campings ou sur les parkings des supermarchés. 1er semaine, on s’en tire super bien, avec des vues superbes. Bon, il est vrai, on resquille. Nos  bons plans  sont détaillés dans la page « infos voyageurs ». De toute façon, les campings ne rentrent vraiment pas dans notre façon de vivre, tout le monde s’y entasse. Nous, pour que l’on soit à l’aise, il nous faut de l’espace.

Coté Achat :  vu notre expérience en Floride, nous allons au Supermarché à reculons, nous nous doutions que nous allions regretter le Mexique. Le bac à légumes ne sera plus rempli, snif…, par contre le bac à glace le sera (nettement moins cher que fruits ou yaourts), et on mangera plus de pizza !!! les rayons de plats préparés sont énormes.  Bientôt les boites s’ouvriront toutes seules…rien à faire. Certain, bien valide, font leur achat en petite voiture télécommandée.  pas étonnant qu’ils soient gros ! ouaih je sais, ce n’est pas gentil, mais pourtant en écrivant gros, je suis gentille car le terme qui convient le mieux, c’est difforme.

Cal10

tout est préparé!

Coté vie : nous sommes super étonnés de voir autant de motor-home. En une semaine, nous en avons vu plus que des maisons. Ils sont vraiment adeptes de maisons roulantes. Ils ont gardé l'esprit pionnier. Nous les voyons parfois en pleine nature, mais en règle général, ils sont entassés dans des campgrounds(camping)  , collés les uns aux autres. Comment voulez-vous qu’on aille dormir là-dedans !

Nous longeons le désert du Colorado avec un vent assez fort. Tout fermé nous avons beaucoup de sable dans l’iveco. On se demande par où il passe !

Cal11

Une belle ville « Prescott » 

Toujours un vent glacial et pourtant....

Cal12 1

on voit de tout ici!

Cal12 2 1

 

 on se demande s’ils n’ont pas fait un lâché de gens bizarres dans cette ville.  Les Américains nous étonnent souvent par leur comportement « attardé », oui, oui, je sais, je ne suis pas gentille, mais venez voir….en plus ils ont un look !

Nous voyons un beau saloon, nous y entrons, regardez :

Cal13 5

Les hommes assis au comptoir ont révolver, et couteau. Ils s’y croient vraiment !!! pour nous, c’est un spectacle et un étonnement. Je n’ai pas osé leur demander de poser pour la photo, mais la prochaine fois, je me lance, car c’est quelque chose ! ils sont fous ces amerloques.

Cal13 2 1

Cal13 3 1

 

La région de SEDONA :

Cal15 1

Très riches en sentiers, nous partons en découvrir quelques uns.

 

Nous sommes vraiment à la recherche des petites routes car bon sang que les routes sont fréquentées ici. On nous a conseillé des routes panoramiques mais le monde nous affole. Les paysages pour aller jusqu’à Flagstaff sont très jolis avec les roches rouges, mais impossible de stationner sans entendre des voitures.

On va se réfugier dans les parcs nationaux de « Walnut Canyon ».

Cal16  des indiens ont vécus le long des falaises à pic dans des habitations troglodytiques jusqu’en 1250. Ils cultivaient des champs éparpillés sur le rebord supérieur du plateau.

De « Sunset Crater »  

Cal17 1

Et du « Wupatki national monument »

Cal18 3

Cal18 2 Anciennes habitations indiennes à plusieurs niveaux construit sur des roches. De véritables villages en dur ( et non dans des tipis) où vivaient plusieurs peuples échangeant leur connaissance sur le tissage, la poterie, les méthodes agricoles.

Vu de notre bivouac :

Cal18 1

 

LE GRAND CANYON, Un phénomène géologique spectaculaire, il est magnifique, gigantesque. C’est un régal pour les yeux, par beau temps.

Coté sud-est

Cal19 1

Cal19 2

 Nous aurons la chance de pouvoir dormir aux différents miradors, plusieurs nuits. Pour vraiment l’apprécier, il faut du temps, pouvoir parcourir les différents trails.

Cal20 1

Cal20 2

 

Une faille fantastique hérissée de pitons majestueux aux couleurs multiples

Cal21 1

Cal21 2

Cal21 3

Cal21 4

Cal23 1 1

Pour les connaisseurs, on peut y lire en résumé les deux cinquièmes de l’histoire de la terre. Les différents visitors centers sont super bien documentés.

Nous aurions voulu découvrir la face nord, mais elle est fermée jusqu’à mi-mai, neige ou pas neige.

Nous quittons à regret cette merveille mais le temps devient froid, gelée la nuit, 3° en journée, il neige et ils annoncent mauvais les prochains jours.

Cal22  Yann s’est arrangé pour nous retrouver le jour de son anniversaire ainsi il a eu une petite gaterie….

Cal23 2 un peu de repos

Cal24 Coucher de soleil

L’anecdote : on s’est fait virer d’un bus ! Les américains aiment le comportement scolaire. Nous attendions le bus au soleil et non sous l’abri-bus. Une femme surveille les mouvements d’entrée et sortie du bus.  Au moment de monter dans le bus, elle nous demande d’attendre….on conteste « en français », il est vrai qu’on s’est laché, un peu….une fois tout le monde dans le bus, elle nous dit d’y aller, et là on se lache encore plus (« connasse »),la tonalité de nos paroles ne lui ont pas plu et on a été prié de déloger. Du coup, on a tout fait à pied.

« Page » : Enfin un endroit pour se ravitailler.  C’est une ville moderne située en bordure nord-ouest

de la réserve des Navajos. Ici aussi une quinzaine d’églises côte à côte s’arrachant l’intérêt des habitants, évidemment toutes fermées en dehors de leur spectacle-messe. D’ailleurs, il faudra un jour que l’on prenne le temps de nous y pointer pour voir l’ambiance qui y règne. Certainement du grand folklore américain.

Les alentours de Page sont de toutes beautés :

Cal25 Horseshoe Bend

Cal26 1

Cal26 2  Le barrage de Glen Canyon mesure 215 m de haut et près de 500 m de long.

A son sommet il n’a que 7,50 m de large. A sa base, sa largeur atteint près de 100 m.Sa constructiona duré 8 ans, de 1956 à 1966. La route ne passe pas sur le barrage, mais sur un pont spectaculaire et survolant la rivière à 213 m.

Cal27 1

Cal27 2 scenir view

Cal28lone rock

Cal29 2 lower antelope canyon, venez découvrir avec nous. Un sol fissuré, et une merveille à l’intérieur :

 

Dans cette région, nous irons de merveille nature à merveille nature. La pluie nous embête quelque peu et nous n’insisterons pas longtemps à vouloir prendre les pistes du plateau Kalpar. La terre s’imbibe très vite et les pistes sont impraticables après une averse. La terre devient une vraie patinoire. Nous jouerons donc la carte patience et optimiste.

Nous avons la chance de rencontrer plusieurs voyageurs dont des sarthois. Une première ! Nous passons deux soirées ensemble et on se donne rendez-vous en Sarthe

Daniel nous rejoint (fidèle compagnon régulier de voyage) ainsi que mjo et claude.

Cal30 1

Nos découvertes du plateau Kalpar (Grand Stairase Escalante). Impossible de traverser la région « Escalante », il pleut régulièrement et les pistes sont carrément impraticables. La terre-sable enveloppe les pneus en un rien de temps et tu te trouves scotché au sol, tu n’as plus qu’à attendre le soleil pour pouvoir en sortir. Mjo et Claude nous quittent désespérés du temps. Nous, nous allons à « Zion Canyon » car au moins nous n’aurons pas les pieds dans la boue. Et là, changement des prévisions météorologiques, nous aurons beau temps.

Cal32 1

A « Kanab », nous allons à la loterie

Cal33

Seules 20 personnes par jour sont autorisées et ont la chance d’admirer le site « wave ». Malgré l’obligation d’avoir un 4x4 pour s’y rendre, un monde fou est venu tenter sa chance, dont 1/3 d’Asiatique. Cela ne fait pas du tout notre affaire, et nous ressortons bredouille.

Cal35 7

Cal35 5

Cal35 2

Cal35 3

Cal35 4

une ballade bien sympa dans le sable coloré pour voir un canyon.

RED CANYON nous finirons par faire demi-tour !!!  

Cal34 1

Cal34 2

Cal34 3

Cal34 4

Du coup, on se rabat sur « Bryce Canyon ».

 

 

 

Cal35 13

Le site est là aussi envahi d’asiatiques.

On va sortir nos baguettes pour les bouffés tout crus s’ils continuent à se croire seul au monde. Déjà que les amerloques parlent forts, mais eux, ils doivent être sourds. A Bryce canyon, nous en voyons plusieurs criés, espérant un écho. Comme il ne vient pas, ils recommencent. Aucun respect pour ces lieux où le silence nous permet d’apprécier toute cette nature.

Nous prenons des pistes pour découvrir la Dixie National Forest, là, enfin, nous sommes tranquilles.

 

Nous contournons le GRAND STAIRASE ESCALANTE, et réussissons quelques incursions. C’est géant.

  • Cal36 1le long de la cottonwood  Grosveno arch, trail à cottonwood   

 

Cal36 2

Encore un compagnon de route :

 

Cal36 3

Cal36 4

 Paysages le long de la Hole in the Rock.

 

Cal37 11

la Burr trail et de la Notom-Bullfrog (276) :

Cal38 1 1

Cal38 1 2

Cal38 1 3

Le temps est incertain tous les jours. Donc, certaines pistes deviennent de vrais bourbiers. Aussi par prudence, nous demandons aux visitors centers. Mais on s’aperçoit rapidement qu’ils nous disent toujours de rester sur le goudron, carte sécurité à 100% !!

Nous décidons d’aller voir par nous même, et heureusement !! ils nous auraient fait louper des merveilles.

La route 12, 24 et celles dénommées ci-dessus nous font découvrir un plissement gigantesque de la croûte terrestre(le waterpocket fold), des falaises multicolores, des dômes massifs, des aiguilles élanées, des monolithes dénudés, des canyons sinueux et des arches élégantes. C’est SPECTACULAIRE de beauté, de couleurs et tout cela parsemait d’une végétation en plein éveil.

Parc Capitol Reef :

ENCORE DU SPECTACULAIRE, on tombe littéralement amoureux de cet état. Encore un grand merci à notre iveco qui nous permet toutes ces découvertes. Venez voir avec nous

Cal40

Cal40 2

Le Glass Mountain est une formation géologique composé de grand sélénite ( gypse ) cristaux. Gypsum was deposited as sea water evaporated 165 million years ago and then buried under other sediments. Le gypse a été déposée sous forme d'eau de mer évaporée il y a 165 millions d'années, puis enterré sous d'autres sédiments. The gypsum migrated upwards through fractures in the sediments forming layers and, very rarely, domes like the Glass Mountain. Le gypse a migré vers le haut par des fractures dans les sédiments formant des couches et, très rarement, des dômes comme la montagne de verre.

Cal42

Pour changer des paysages, un peu de faune et de flore :

 

×